Navigation – Plan du site

Présentation

Une publication thématique en sciences humaines sur le monde méditerranéen

Rives méditerranéennes est une revue thématique en sciences humaines, plus particulièrement tournée vers la connaissance historique et géographique qui aident à comprendre le fonctionnement des sociétés d’hier et d’aujourd’hui afin de forger les outils susceptibles de répondre aux grands défis sociétaux que pose le monde méditerranéen contemporain. La revue ambitionne de penser la Méditerranée comme un "atelier" pour l’histoire et les mémoires sur la longue durée, comme un processus d’émergence d’un espace et comme un capital d’expériences et de stratégies des individus. Les 3 livraisons annuelles offrent un dossier thématique et un espace dédié aux jeunes chercheurs. Un comité de lecture, composé d'experts extérieurs, veille à la qualité des contributions.

Rives méditerranéennes est actuellement publiée par le laboratoire TELEMME (Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale-Méditerranée, unité mixte de recherche n°7303 associant le CNRS et Aix-Marseille Université).

Dernier numéro en ligne
52 | 2016
Récit de femmes en Méditerranée

Genre, écriture, réflexivité (XXe-XXIe siècle)
couverture n°52
Informations sur cette image
Crédits : Patricia K. Triki
Notes de la rédaction

La finalité de ce numéro est d’interroger, dans une Méditerranée genrée, l’efficacité des récits de soi pour leurs auteures. L’action de produire de tels récits, en mobilisant divers supports (écrit, oral, corporel…), n'est en effet ni la traduction dans des mots d'un état de faits existant, ni la simple invention d'un soi rêvé. Quelle est la part possible de ces récits dans le changement d’une société, à la confluence entre l’affirmation d’un individu subjectif et la mobilisation de sa capacité critique et émancipatrice ? Nous proposons ici d'explorer cette performativité du récit de soi dans un espace méditerranéen où le récit des femmes s’inscrit et se renouvelle dans des définitions historiquement et socialement différenciées de l’individu.

  • Revues.org