Skip to navigation – Site map

22 | 2005
Pour une histoire du corps. Péchés, maladie et mort

Edited by Régis Bertrand and Anne Carol

L’étude des représentations du corps, des normes qui lui sont appliquées et des pratiques qui en découlent relève d’une histoire à plusieurs voix : histoire religieuse, histoire de la médecine, histoire des représentations. Elle s’appuie sur des sources dont la diversité n’exclut pas la confrontation : sources manuscrites ou imprimées normatives, descriptives ou administratives, mais aussi iconographiques ou monumentales. C’est cette démarche croisée et plurielle qu’expérimente cet ensemble de travaux consacrés au corps, menés dans le cadre du groupe de recherches Le corps, la maladie, la mort de l’UMR TELEMME. Allant du Moyen Âge au XXe siècle, mêlant historiens et historiens de l’art, il propose de porter la réflexion dans deux directions. La première est celle de la place du corps dans le péché, la tentation qui le précède et la punition qui lui succède. Instrument du péché, le corps est aussi celui de la pénitence et de l’ascèse par sa maîtrise ou sa capacité à endurer. La seconde renvoie aux formes de désacralisation de la mort qui accompagnent l’évolution contemporaine en Occident, qu’une historiographie hâtive confond avec le détachement religieux et l’essor du scientisme. Les études ici réunies montrent qu’elle secrète aussi des formes nouvelles de resacralisation, qui relèvent de normes moins religieuses que sociales ou idéologiques et d’un syncrétisme culturel.

  • Revues.org