Navigation – Plan du site

Dans les prisons de Franco

Récit de soi, récit du corps dans l’œuvre de Juana Doña, Desde la noche y la niebla. Mujeres en las cárceles franquistas (1978)
Isabelle Renaudet
p. 53-70

Résumés

À partir du roman de Juana Doña (Desde la noche y la niebla. Mujeres en las cárceles franquistas), l’article interroge le récit de soi d’une femme antifranquiste, militante communiste et son expérience de l’enfermement en tant que prisonnière politique. L’article met en jeu la question de l’engagement féminin dans l’opposition à la dictature et la relation entre féminisme et communisme. Il explore également le mode d’écriture qui structure le récit entre fiction et témoignage.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Expérience carcérale et parcours de vie
Une œuvre militante
Voix de femmes, corps souffrants

Aperçu du texte

La publication en 1979 de l’ouvrage de Giuliana Di Febo intitulé Resistencia y movimiento de mujeres en España, 1936-1976 constitue une étape marquante dans l’histoire de l’antifranquisme conjugué au féminin. Si le front ouvert par l’historienne italienne avait été balisé avant elle par la publication de récits de militantes, ceux-ci restaient toutefois peu nombreux, davantage centrés sur la période de la Guerre civile et l’expérience de l’exil que sur la lutte contre la dictature. Par rapport à cette auto-historiographie, l’ouvrage de Giuliana Di Febo représentait en outre une double rupture : il octroyait une visibilité nouvelle au « protagonisme féminin dans la résistance antifranquiste », en en faisant un objet de recherche qui demandait à être prolongé par d’autres travaux ; d’un point de vue méthodologique, l’auteure ouvrait également un sillon promis à un développement fécond, en fondant sa démarche sur l’enquête orale. L’histoire de l’expérience carcérale féminine au temps d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Renaudet, « Dans les prisons de Franco  », Rives méditerranéennes, 52 | 2016, 53-70.

Référence électronique

Isabelle Renaudet, « Dans les prisons de Franco  », Rives méditerranéennes [En ligne], 52 | 2016, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://rives.revues.org/4980

Haut de page

Auteur

Isabelle Renaudet

En 2016, Isabelle Renaudet est professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’UMR Telemme. Ses travaux s’inscrivent dans le champ de l’histoire culturelle et politique de l’Espagne des xixe et xxe siècles. Ils se rattachent à deux domaines principaux : étude des politiques et des professionnels de santé, des pratiques de soins, des transferts de savoirs ; l’histoire du corps, notamment du corps mort.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org