Skip to navigation – Site map

Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ?

Isabelle Luciani
p. 15-33

Abstracts

From the perspective of a historiographical field in full development, this article studies the way by which it is possible to analyse the practice of women’s writing in the Mediterranean over the longue durée where heterogenity acquires heuristic value. Self-narratives, the diverse possibilities of saying « I » which run the gamut from feminine subservience to the deconstruction of so-called natural categories such as belonging to a given sex, to a more or less individualistic society or to an enclosed cultural space are means by which one may describe gendered forms of individuation, measure their level of autonomy, explore their emancipating capacity.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Le récit de soi : un savoir réflexif de l’individu sur lui-même et le monde ?
Assignations
Une éducation subalterne inégale et normative
Une incorporation des rôles sociaux associés à la sphère domestique
Écritures et paroles des femmes : l’imaginaire d’un déficit ontologique ?
Appropriations
Aux marges des discours autorisés : espaces de liberté et d’invention ?
Des médiations conjoncturelles : le changement des configurations normatives
Le besoin de se dire : souffrance et justification à la racine du récit de soi ?
Action
Les récits ont-ils du pouvoir ?
Réflexivité critique : construction d’une conscience de genre ?
De la réflexivité à l’action sur le monde : tout un programme ?
Conclusions provisoires. Genre, temporalités, espaces : les apports attendus du comparatisme ?

First lines

De la Provence moderne au Maroc contemporain, de nombreux chercheurs en sciences humaines et sociales ont déploré le peu d’écrits que les femmes ont laissés sur elles-mêmes. Un accès plus tardif à l’écriture et à l’éducation, une relégation dans la sphère domestique où le temps manque pour revenir vers soi, des normes morales qui n’encouragent guère les femmes à parler d’elles-mêmes : de nombreux éléments semblent concourir longtemps à maintenir les femmes dans le silence, ou du moins à ne pas « publier » leurs voix. Cependant, ces femmes s’emparent, dès qu’elles le peuvent, des instruments du récit de soi, par exemple des genres dits « pré-esthétiques » tels que les journaux ou la correspondance, ou des genres littéraires du « je », comme la poésie. Les actes d’un colloque tenu à Oran en 2006 sur Écriture féminine : réception, discours et représentation commencent par le constat d’un essor des femmes sur la scène littéraire, associé à de multiples enjeux de visibilité et de transgr...

Top of page

References

Bibliographical reference

Isabelle Luciani, « Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ? », Rives méditerranéennes, 52 | 2016, 15-33.

Electronic reference

Isabelle Luciani, « Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ? », Rives méditerranéennes [Online], 52 | 2016, Online since 15 May 2018, connection on 20 September 2017. URL : http://rives.revues.org/4972

Top of page

About the author

Isabelle Luciani

En 2016, Isabelle Luciani est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’UMR 7303 Telemme – CNRS, où elle dirige, avec Valérie Piétri le groupe de recherche Écritures de soi. Méditerranée, Afrique, xvie-xxie siècle. Au sein de la MMSH, elle a été co-responsable, de 2009 à 2013, du programme transversal Récits de soi – Europe, Méditerranée, Afrique, xvie-xxie siècle. Spécialiste d'histoire sociale des pratiques d'écriture, elle a dirigé récemment la publication de Récit de soi, présence au monde. Jugements et engagements. Europe, Afrique. xvie-xxie siècle (2014) et, avec Valérie Piétri, Écriture, récit, trouble(s) de soi. Perspectives historiques. France, xvie-xxie siècle (2012).

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Revues.org