Navigation – Plan du site

Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ?

Isabelle Luciani
p. 15-33

Résumés

À partir d’un champ historiographique en plein essor, cet article souhaite questionner la manière dont il est possible d’analyser des pratiques d’écriture féminine dans une Méditerranée de la longue durée où l’hétérogène acquiert une valeur heuristique. Les récits de soi, des diverses possibilités de dire « je » qui s’emparent de la subordination féminine jusqu’à la déconstruction de catégories prétendues naturelles telles les appartenances à un sexe donné, à une société plus ou moins individualiste, à une aire culturelle étanche, sont autant de ressources permettant de décrire les formes genrées de l’individuation, de mesurer leur degré d’autonomie, de sonder leur capacité émancipatrice.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Le récit de soi : un savoir réflexif de l’individu sur lui-même et le monde ?
Assignations
Une éducation subalterne inégale et normative
Une incorporation des rôles sociaux associés à la sphère domestique
Écritures et paroles des femmes : l’imaginaire d’un déficit ontologique ?
Appropriations
Aux marges des discours autorisés : espaces de liberté et d’invention ?
Des médiations conjoncturelles : le changement des configurations normatives
Le besoin de se dire : souffrance et justification à la racine du récit de soi ?
Action
Les récits ont-ils du pouvoir ?
Réflexivité critique : construction d’une conscience de genre ?
De la réflexivité à l’action sur le monde : tout un programme ?
Conclusions provisoires. Genre, temporalités, espaces : les apports attendus du comparatisme ?

Aperçu du texte

De la Provence moderne au Maroc contemporain, de nombreux chercheurs en sciences humaines et sociales ont déploré le peu d’écrits que les femmes ont laissés sur elles-mêmes. Un accès plus tardif à l’écriture et à l’éducation, une relégation dans la sphère domestique où le temps manque pour revenir vers soi, des normes morales qui n’encouragent guère les femmes à parler d’elles-mêmes : de nombreux éléments semblent concourir longtemps à maintenir les femmes dans le silence, ou du moins à ne pas « publier » leurs voix. Cependant, ces femmes s’emparent, dès qu’elles le peuvent, des instruments du récit de soi, par exemple des genres dits « pré-esthétiques » tels que les journaux ou la correspondance, ou des genres littéraires du « je », comme la poésie. Les actes d’un colloque tenu à Oran en 2006 sur Écriture féminine : réception, discours et représentation commencent par le constat d’un essor des femmes sur la scène littéraire, associé à de multiples enjeux de visibilité et de transgr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Luciani, « Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ? », Rives méditerranéennes, 52 | 2016, 15-33.

Référence électronique

Isabelle Luciani, « Femmes et récits de soi. Un champ méditerranéen entre assignations, appropriations et action (xvie-xxie siècle) ? », Rives méditerranéennes [En ligne], 52 | 2016, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://rives.revues.org/4972

Haut de page

Auteur

Isabelle Luciani

En 2016, Isabelle Luciani est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’UMR 7303 Telemme – CNRS, où elle dirige, avec Valérie Piétri le groupe de recherche Écritures de soi. Méditerranée, Afrique, xvie-xxie siècle. Au sein de la MMSH, elle a été co-responsable, de 2009 à 2013, du programme transversal Récits de soi – Europe, Méditerranée, Afrique, xvie-xxie siècle. Spécialiste d'histoire sociale des pratiques d'écriture, elle a dirigé récemment la publication de Récit de soi, présence au monde. Jugements et engagements. Europe, Afrique. xvie-xxie siècle (2014) et, avec Valérie Piétri, Écriture, récit, trouble(s) de soi. Perspectives historiques. France, xvie-xxie siècle (2012).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org