Navigation – Plan du site

Marcel DAVID entre syndicalisme et université

Le concept de « formation-action »
Françoise Fortunet
p. 41-48

Résumés

Marcel David crée le premier Institut Universitaire du Travail en 1955. Cette création relève à la fois de l’avènement d’une université « ouverte » à tous les publics et à tous les savoirs et d’une adaptation du syndicalisme au contexte de la désindustrialisation.

C’est une formation d’un nouveau type qui est proposée, dite « formation – action ». Il s’agit « d’une culture active », d’une formation dispensée à titre individuel mais qui est destinée à s’inscrire dans un cadre collectif.

Malgré les tentations d’immobilisme et de routine et les menaces de marginalisation des partenaires sociaux, les Instituts du Travail prennent une place originale et obtiennent une reconnaissance de légitimité.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

Époque contemporaine
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Fortunet, « Marcel DAVID entre syndicalisme et université », Rives nord-méditerranéennes, 21 | 2005, 41-48.

Référence électronique

Françoise Fortunet, « Marcel DAVID entre syndicalisme et université », Rives nord-méditerranéennes [En ligne], 21 | 2005, mis en ligne le 19 janvier 2006, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://rives.revues.org/497 ; DOI : 10.4000/rives.497

Haut de page

Auteur

Françoise Fortunet

Françoise Fortunet, Université de Bourgogne

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org