Navigation – Plan du site

Entretien avec Marcel Roncayolo

Marseille, le 4 mars 2013
Boris Grésillon et Eric Verdeil
p. 13-18

Résumé

Marcel Roncayolo, grand penseur de la ville, Marseillais d’origine, était l’invité d’honneur de la journée d’études qui a fourni la matière à ce numéro de Rives méditerranéennes. Son regard critique sur les notions d’événement, de culture, de métropole ou de capitale, appliquées au cas de Marseille, est riche d’enseignements. Nous reproduisons ici des extraits de cet entretien riche et passionnant, qui se déroula pendant deux heures dans l’appartement marseillais de Marcel Roncayolo.

Haut de page

Entrées d’index

Géographie :

Marseille

Chronologie :

Époque contemporaine
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Boris Grésillon : Marcel Roncayolo, comment mettriez-vous en lien les deux mots clés de « culture » et d’« événement » ?

Marcel Roncayolo : Je me demande si la culture peut être traitée tout simplement à partir d’événements. Autrement dit, si l’important dans la notion de culture, ce n’est pas de dépasser l’événement, si l’événement peut être un moment clé, si l’important ce n’est pas l’investissement, et le retour sur investissement. Autrement dit, c’est ce qui dure après. Mais je crois que ce n’est pas seulement en termes d’argent qu’il faut réfléchir, c’est en termes de transformation ou d’embellissement durable du lieu où a lieu cet événement.

B. Grésillon : Et qu’en est-il de la culture ?

Marcel Roncayolo : Je le dis une fois pour toute, la culture, ce n’est pas un ministère qui administre des secteurs bien précis, qui exerce des fonctions régaliennes ou non, etc. La culture, c’est ce qui soutient le tout, c’est, dans le fond, l’idée que l’on a de sa place dans le monde et de son ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boris Grésillon et Eric Verdeil, « Entretien avec Marcel Roncayolo », Rives méditerranéennes, 47 | 2014, 13-18.

Référence électronique

Boris Grésillon et Eric Verdeil, « Entretien avec Marcel Roncayolo », Rives méditerranéennes [En ligne], 47 | 2014, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://rives.revues.org/4560 ; DOI : 10.4000/rives.4560

Haut de page

Auteurs

Boris Grésillon

Nommé Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille en 2001, Boris Grésillon est membre de l’UMR Telemme depuis cette date. En 2009, il a cofondé avec Pascale Froment le groupe de recherches "Villes, culture et grands projets" au sein de Telemme. Il est membre du comité de rédaction de Rives méditerranéennes depuis 2010. B. Grésillon est l’auteur de l’ouvrage Un enjeu "capitale" : Marseille-Provence 2013 (L’Aube, 2011). Professeur de géographie depuis 2011, ses recherches se situent à la croisée de la géographie urbaine et de la géographie culturelle ; ses travaux portent sur la place des artistes dans la fabrique de la ville, sur les capitales européennes de la culture, sur les villes créatives et sur les "friches culturelles".

Articles du même auteur

Eric Verdeil

UMR Environnement, Ville, Société

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org