Navigation – Plan du site

L’agency de Juliette Adam (1836-1936)

des lieux, des rôles et des combats pour agir en politique
Aldo D’Agostini
p. 101-115

Résumés

Grâce à ses rôles d’hôtesse de salon et de directrice de revue, et avec ses combats épiques pour la République et pour la Patrie, Juliette Adam a joué un rôle important dans la vie politique française de la seconde moitié du XIXe siècle. Elle a notamment contribué à la fabrication d’une nouvelle classe dirigeante et conditionné l’adoption de certains choix de politique étrangère. Dans cet article, nous reconstruisons le parcours de cette « femme politique » en focalisant notre attention sur sa capacité d’agir au sein de la vie politique française. Notre objectif est d’illustrer le processus à travers lequel cette capacité d’agir (agency) a été rendue possible et a pu se perpétuer dans le temps.

Haut de page

Entrées d’index

Géographie :

France

Chronologie :

XIXe siècle
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Juliette Adam et la politique des salons
Le déclin de la politique des salons et les choix de Juliette Adam
Le choix de la Nouvelle revue : un prolongement virtuel du salon
Le choix de la politique étrangère : du combat pour la République à celui pour la Patrie
Conclusions

Aperçu du texte

Juliette Adam a été l’une de ces femmes bourgeoises du XIXe siècle qui se sont passionnées de politique et qui, malgré les contraintes et les limitations qu’elles subissaient en tant que femmes, sont arrivées à conditionner, dans une certaine mesure, le déroulement des affaires publiques. Sans sortir jamais des confins physiques et sociaux assignés aux femmes dans les sociétés de l’époque, elle a réussi à agir d’une façon non négligeable sur l’ensemble de la société. Dans cet article, nous reconstruisons le parcours de cette « femme politique » en mettant au centre de notre attention, non tant son idéologie, sa pensée ou ses sentiments ; mais plutôt sa capacité d’agir, en tant qu’individu, au sein de la société. Autrement dit, nous nous focalisons sur le phénomène qui dans la littérature scientifique en langue anglaise est désigné généralement avec le mot agency. Cette approche nous amènera à isoler un certain nombre d’éléments (lieux de sociabilité, groupes sociopolitiques, rôles i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aldo D’Agostini, « L’agency de Juliette Adam (1836-1936) », Rives méditerranéennes, 41 | 2012, 101-115.

Référence électronique

Aldo D’Agostini, « L’agency de Juliette Adam (1836-1936) », Rives méditerranéennes [En ligne], 41 | 2012, mis en ligne le 29 février 2012, consulté le 21 septembre 2014. URL : http://rives.revues.org/4141

Haut de page

Auteur

Aldo D’Agostini

Aldo D’Agostini a soutenu une thèse de doctorat en histoire à l’Université de Provence (laboratoire de recherche : IREMAM). Ses études portent sur la représentation de l’islam dans la culture européenne au XIXe siècle et plus précisément sur le discours autour du concept de panislamisme. Il a mené ses recherches dans plusieurs cadres de sources : la littérature de voyage italienne, la littérature orientaliste française (école algérienne), la presse et la littérature de divulgation françaises ainsi que la correspondance diplomatique entre Paris et Istanbul.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org