Navigation – Plan du site

15 | 2003
Urbanisation et environnement sur les littoraux nord-méditerranéens

Sous la direction de Jacques Daligaux

Avec des décalages chronologiques et des intensités différentes, les littoraux nord-méditerranéens ont connu un mouvement d’urbanisation rapide, multiforme et mal maîtrisé, dont les conséquences négatives sont bien connues. Le phénomène déborde largement le cadre méditerranéen et s’inscrit dans des logiques urbanistiques et démographiques globales. Toutefois, des exemples pris en Provence, en Ligurie, en Catalogne et dans la province d’Alicante montrent que la croissance du cadre bâti a bénéficié ici de conditions très favorables et de facteurs relativement spécifiques. Les années quatre-vingt-dix ont été marquées par une prise de conscience en matière de perception, de protection et de gestion des espaces périurbains non construits. Les réactions ont emprunté différentes voies, souvent concomitantes. Du renforcement des arsenaux législatifs à l’intégration des espaces marginaux dans la planification territoriale, elles n’ont pas revêtu partout le même volontarisme ni la même efficacité. En tout état de cause, on peut s’interroger sur leur capacité à faire respecter, de façon durable, les grands équilibres territoriaux.

  • Revues.org